L'exhautive noirceur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'exhautive noirceur.

Message par Poètejames le Mer 9 Fév - 16:15




L’Exhaustive noirceur.

Enchainée à l’écho d’un petit violon,
Une psyché sans tain trouble une nuit opaque,
Copieuse fatigue et ce reflet poison,
C’est un asphyxiant leurre démoniaque.

Dans la chaine du temps s’esquisse l’imparfait,
Un trépide chagrin assomme les secondes
Encore chaudes, vif le raisiné bouillait
Sous des sanglots amers qui médusaient les ondes.

Le jour scelle la nuit dans sa digne finesse,
L’amaurose est l’iris des marais pourrissoir !
Quand transsude l’étang des pleurs périt l’espoir !

Aux confins du tunnel la lumière confesse,
Un abandon hâtif qui cingle l’offusqué,
Un voile noir muché embrume son été.


James le 09/02/11


L’amaurose : Cécité généralement soudaine
Mucher : Cacher


Texte protégé par Copyright

n° 00044627




_________________
http://www.plumedepoesies.org
Membre de le Société des Poètes Français

avatar
Poètejames
Admin

Messages : 92
Date d'inscription : 07/12/2010
Age : 53

http://plumedepoesies.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum